Sorbonne Université propose un diplôme en formation continue destiné à former des professionnels « référents laïcité » au sein de tout type d’organisation : entreprises, services publics, associations, ... Il s’agit d’offrir les éléments permettant une application informée, claire et sereine de ce principe fondamental de la République qu’est la laïcité, et plus généralement une gestion des difficultés liées au fait religieux.

L’actualité récente a polarisé l’attention sur la place du religieux dans le quotidien de la vie professionnelle. En échos aux débats et aux polémiques parfois virulents de l’espace public sur le sujet, certaines situations de tension ont été relevées suscitant l’embarras des organisations qu’elles relèvent du domaine public ou privé. Certes, au sens strict, le terme de laïcité ne concerne que la sphère publique, mais son usage s’est depuis quelques années considérablement élargi. De sorte qu’il n’est pas illégitime de penser qu’il s’agit là d’une mission émergente.

Objectifs

Le but de cette formation sera de rappeler les grands repères, mais aussi les points de débats, qui sont en jeu dans l’application des principes de la laïcité en France aujourd’hui. Repères juridiques, historiques, philosophiques, mais aussi repères en matière de fait religieux, s’il est vrai qu’on ne peut agir de manière professionnelle sur ces sujets en méconnaissance de cause.

Pour autant, ce DU a d’abord une vocation pratique. C’est la raison pour laquelle, outre ces repères, un temps important est consacré à des exercices pratiques (mises en situation, jeux de rôles, chocs et conflits, études de cas pratiques, joutes argumentées ...) permettant aux participants de s’approprier de manière concrète et appliquée les repères, outils et méthodes proposés.

Service Formation continue – Faculté des Lettres DU référent laïcité 6 mars 2018

Qu’est-ce qu’un « Référent laïcité » ?

Un « Référent laïcité » est une personne ressource qui, au sein d’une organisation et à un poste de responsabilité, peut contribuer à :

  • -  définir la politique de l’organisation en matière de gestion du fait religieux ;

  • -  déterminer les besoins en formation et en information des membres de cette

    organisation à tous les niveaux ;

  • -  assurer les conditions d’une médiation en cas de conflits internes et externes

    relatifs au fait religieux ;

  • -  établir les éléments de veille permettant d’anticiper et de prévenir ces conflits.

    Ces conflits peuvent être de trois types, puisqu’ils peuvent concerner :

  • -  la définition des limites entre ce qui relève de la sphère professionnelle et de la sphère privée (pour ce qui est des croyances, comportements, convictions, règles de vie, ...) ;

  • -  l’identification d’attitudes prosélytes sur le plan idéologique (qu’il soit religieux ou politique) ;

  • -  le repérage d’attitudes de radicalisation susceptibles d’être signalées aux autorités.

    Pour ce faire, le « Référent laïcité » dispose des repères culturels, des connaissances juridiques et d’une maîtrise des débats en jeu, mais aussi d’outils pratiques de médiation.